Ampoules économiques : le bon moyen d’éviter une nouvelle centrale nucléaire en Suisse

En réponse à la lettre de lecteur parue dans la Liberté du 5.9.2007 et qui prétend que le remplacement des ampoules économiques est un faux calcul, je désire apporter la réponse suivante :

Notre pays est confronté au défi suivant :Comment faire face à la demande croissante en énergie, tout en réduisant nos rejets en CO2  nuisibles pour le climat, sans construire de nouvelles centrales nucléaires, sans importer du courant électrique étranger d’origine nucléaire ou thermique ?

Le remplacement des ampoules classiques par des ampoules économiques est un moyen efficace pour réduire la consommation d’électricité, ce qui rendra inutile la construction d’une nouvelle centrale nucléaire.Certes une ampoule à incandescence a un rendement lumineux de 10% et produit 90 % de chaleur qu’il faudra compenser en hiver. Reconnaissons qu’en été nous devons de plus en plus souvent climatiser nos bâtiments. L’utilisation d’ampoules économiques aura aussi un impact positif sur la consommation des climatiseurs.

La production de calories par 100’000 capteurs solaires thermiques compensera en partie le besoin en calories provoquées par ce changement d’ampoules, sans compter des normes sévères en terme de consommation énergétique pour les nouveaux logements. N’oublions pas que c’est dans la production de chaleur que résident les plus importants potentiels de substitution des énergies fossiles.

Pour terminer, je rappelle que notre Ministre de l’énergie ne prendra pas cette mesure isolément. Celle-ci sera partie intégrante de mesures qui se complètent.Pour protéger le climat et faire baisser nos rejets en CO2 il y a une multitude de moyens, ce n’est plus qu’une question de volonté politique.

Pensez-y au moment de choisir vos représentants lors des élections fédérales du 21 octobre.

Pierre-Olivier Nobs

Candidat au Conseil National.

Lettre publiée dans la liberté du mardi 18 septembre 2007

Mes engagements

Je m’engage pour une société solidaire et durable 

Pour :

  plus de protection de l’environnement

  une politique en faveur du climat

  la société 2000 watts

  une Suisse sans nouvelles centrales nucléaires

  une politique agricole locale et sans OGM

  moins de voitures en ville et plus de place pour la qualité de vie

  le maintien des acquis sociaux

  des allocations familiales aussi pour les enfants des indépendants

  la formation continue

  la prise en charge des médecines alternatives

  une Suisse active en matière de promotion de la paix

Pour un « C » humaniste et ouvert !

Notre action politique s’inspire de la doctrine et de l’éthique chrétienne-sociale. Elle incarne une conception de l’Homme et de l’univers visant une existence sûre et digne, la solidarité et une profonde estime de la personne.Ces déclarations fondamentales sont intelligibles par tous, donc également par ceux qui ne se réclament pas du christianisme. Aussi le C ne doit-il pas être interprété uniquement dans un sens œcuménique; pour le PCS, le terme de chrétien a une valeur interreligieuse et globale dans le sens de valeur universelle telle que définie par l’ONU.

Solidarité et durabilité, voici ce qui imprègne mes engagements, projets et réalisations…. La mobilité et des aménagements urbains durables, respectueux du climat, pacifiant la ville et augmentant la qualité de vie de ses habitants constituent la genèse et les piliers de mes engagements politiques. Une économie sociale, saine et durable, pourvoyeuse d’emplois pour toutes et tous est une autre de mes préoccupations. Au sein de l’exécutif de la ville de Fribourg depuis près de 5 ans, c’est encore un privilège pour moi que de pouvoir m’engager à fond pour nos sportifs et sportives, ainsi que de représenter la Ville de Fribourg au sein de l'organe exécutif de l'Agglomération, dans plusieurs Conseils d’administration dont celui des TPF et de pouvoir partager mon expérience au sein de la Conférence des villes suisses pour la mobilité……………………… Solidarität und Nachhaltikeit, das ist es, was mein Engagement, meine Projekte und das Erreichte prägt… Mobilität und eine nachhaltige Statentwicklung, die das Klima schonen und die Lebensqualität ihrer Bewohner erhöhen, sind der Antrieb und die Eckpfeiler meines politischen Selbstvertändnisses. Eine soziale, gesunde und nachhaltige Wirtschaft, die Arbeitsplätzte für alle schafft, ist ein weiteres Anliegen. Auch nach fast 5 Jahren als Mietglied der Executive der Stadt Freiburg, ist es ein Privileg, mich voll und ganz für unsere Sportlerinnen und Sportler einsetzen zu können, sowie die Stadt Freiburg im Executivorgan der Agglomeration, im mehreren Verwaltungsräten, unter anderen in dem der TPF zu vertreten und meine Erfahrung in die Konferenz der Schweizer Städte für Mobilität einzubringen.