Fribourg, 1er août 2019

Seules les paroles prononcées font foi.

Mesdames et Messieurs

les représentant-e-s des autorités fédérales, cantonales, communales, en vos titres et fonctions,

Meine Damen und Herren, Vertreter der Behörden des Bundes, des Kantons, der Gemeinden,

Chères et chers Confédéré-e-s,

Liebe Eidgenossinnen und Eidgenossen,

Chères et chers habitant-e-s de Fribourg et des communes de son agglomération,

Liebe Einwohnerinnen und Einwohner von Freiburg und seiner Agglomeration,

Chères et chers ami-e-s de la Suisse et de Fribourg,

Liebe Freundinnen und Freunde der Schweiz und Freiburgs,

En ce beau jour du 1er août, quel honneur que de pouvoir partager avec vous ce moment de rencontre, de convivialité, qui nous permet chaque année de fêter dignement notre Cher Pays, mais aussi de réfléchir à ce qui fait la Suisse et sur son devenir.

Es ist mir eine Ehre, diesen Moment mit Ihnen teilen zu können und gemeinsam darüber nachzudenken, was die Schweiz und ihre Zukunft ausmacht.

Heureuse nation que la Suisse, dont les représentants de ses vallées constitutives ratifiaient, le 1er aout 1291, un Pacte fédéral en se jurant le soutien mutuel. Pacte qui se termine en ces termes, je cite :  « …ces règles, établies dans l’intérêt du bien commun, sont à observer à jamais ».

En 1291, nos ancêtres avaient donc déjà bien compris que la seule manière de résister, de perdurer, c’est de construire ensemble dans l’intérêt du bien commun.

Unsere Vorfahren hatten daher bereits 1291 verstanden, dass wir, um zu überleben, im Interesse des Gemeinwohls zusammenwachsen müssen.

La prospérité, le succès de la Suisse et la paix qui y règne depuis 1848 relève certes d’une part de la chance, mais surtout de la volonté et de l’intelligence des populations des cantons suisses, de ce Peuple suisse, qui, dans la diversité de ses langues, de ses cultures et de ses religions, s’engage au quotidien, et ce depuis ses débuts dans le respect des minorités et du plus faible de ses membres.

Notre pays est certes petit,

mais il est puissant par ses valeurs humaines, démocratiques et de solidarité,

Puissant par sa culture du consensus et du dialogue social,

Kraftvoll durch sein politisches System, das auf der direkten Demokratie beruht und jedem von uns eine Stimme gibt,

Puissant par son système d’éducation et de formation, l’un des meilleurs du monde et qui s’inscrit dans une économie pourvoyeuse d’emplois.

Mesdames, Messieurs, Meine Damen und Herren

Les nombreux défis de ce début de 3ème millénaire nous obligent à la réflexion et à la créativité.

Wir dürfen uns nicht scheuen, unser Verhalten zu hinterfragen.

Savoir nous adapter à notre époque tout en sachant puiser nos inspirations dans les valeurs qui ont fait le succès de notre Pays, n’est-ce pas un beau et intéressant défi ?

Le changement climatique, la montée des extrémismes tant religieux que nationalistes, les équilibres qui se redessinent entre les grandes puissances actuelles et émergentes, l’Europe qui peine à trouver sa voie dans l’équilibre des forces continentales et mondiales sont des éléments qui sont certes porteurs de risques, mais aussi d’opportunités.

Dans cette période de mutation, gardons-nous de penser que nous sommes différents des autres peuples et qu’il n’y en a point comme nous.

In dieser Zeit des Wandels sollten wir nicht denken, dass wir uns von anderen Völkern unterscheiden.

En matière de changement climatique, de transition énergétique et de protection de l’environnement, notre pays a la chance de pouvoir compter sur une population bien consciente des enjeux et qui sait s’engager, sur des scientifiques, des industriels et un système financier qui le place en bonne position pour faire face à ces changements.

La Suisse, multiculturelle et respectueuse de ses minorités, cette Suisse qui sait intégrer n’est traditionnellement et bien heureusement pas un terreau fertile pour le développement de mouvements explorant les extrêmes de toute nature.

Notre Pays, dépositaire des conventions de Genève, qui cultive sa neutralité, ne devrait pas trop s’en écarter. Contribuer à la concorde internationale et rester crédible dans la politique des bons offices, impose, je le crois sincèrement, le respect du principe de neutralité.

Enfin, la Suisse n’a rien à gagner d’une Europe qui se cherche. Nous replier sur nous-même ou nous satisfaire des problèmes de nos voisins n’est certainement pas une voie honorable et encore moins pérenne pour notre Pays.

N’oublions pas que le positionnement géographique de la Suisse, située au cœur de l’Europe, nous y lie naturellement.

Au niveau communal, comme vous le savez, le processus de fusion entre les communes du Grand-Fribourg est en cours.

Auf kommunaler Ebene ist, wie Sie wissen, der Prozess der Fusion der Gemeinden von Groß- Freiburgs im Gange.

Une vue aérienne de Fribourg et des communes qui l’entourent est parlante. De fait, le Grand-Fribourg est devenu une ville de 70’000 habitantes et habitants. Mais le découpage politique des frontières communales nous affaiblit. Il alourdit et complexifie les processus tant au niveau administratif que politique.

Die politische Teilung der kommunalen Grenzen schwächt uns und macht administrative und politische Prozesse schwerfällig.

Cumulant près de 40% des emplois du canton, les communes du périmètre de fusion ont encore bien d’autres atouts. En s’unissant, elles auraient tout ce qu’il faut pour créer cette dixième ville de Suisse qui pourrait ainsi mieux défendre ses intérêts entre les pôles bernois et lausannois et auprès des instances de la Berne fédérale.

Zu dem, braucht unser Kanton auch ein starkes und zweisprachiges kantonales Zentrum.

Mesdames et Messieurs,

Meine Damen und Herren

Pour terminer,

Au nom du Conseil communal, j’adresse un très grand merci à toutes les personnes qui se sont engagées pour l’organisation de ce 1er Août, sans oublier l’association pour la défense des intérêts du quartier de la Neuveville, le FC Central et la Société de musique l’Union Instrumentale.

Très belle fête nationale à vous toutes et à vous tous.

Ich wünsche Ihnen allen einen schönen Nationalfeiertag.

Es lebe die Schweiz, que vive la Suisse !

 

Pierre-Olivier Nobs

Conseiller communal, Ville de Fribourg

 

 

 

Publicités